• Paolo UCCELLO


    Paolo Uccello. La bataille de San Romano.
    Panneau gauche. c. 1454-57. Tempera sur bois. National Gallery, Londres


    Paolo di Dono dit
    Paolo Uccello
    Pratovecchio, Florence 1397-1475



    Fils de Dono di Paolo, chirurgien et coiffeur pour hommes, et d'Antonia di Giovanni del Beccuto, il fait non seulement partie des grands peintres, très justement acclamé au cours des siècles, mais c'est également un artiste bien particulier et "hors norme" à Florence qui s'ouvrit à la Renaissance: ce n'est donc pas un hasard si ses oeuvres, fruit d'une expérimentation continue des voies empiriques et alternatives, se révèle avoir beaucoup de points communs aussi bien avec le Cubisme qu'avec le surréalisme de notre siècle.


    A seulement dix ans, Paolo figure avec le jeune Donatello parmi les jeunes garçons de l'atelier de Ghiberti qui travaillent à la finition de la première porte du Baptistère..On lui donna très vite le surnom de "Uccello" (oiseau) ou "degli Uccelli", probablement parce qu'il consacra plus particulièrement à la peinture de frises ornementales contenant des oiseaux et autres animaux. Il n'est pas impossible qu'il ait été aussi l'élève de Gherardo Starnina (Florentin ayant travaillé en Espagne entre 1300 et 1400 et considéré comme un des "importateurs" du style gothique international à Florence), ainsi que l'auteur du fascinant Thébaide des Offices.


    Il reçut sa formation lors des deux premières décennies du Quinzième siècle qui voit le langage et la culture figurative gothique soumis à une perpétuelle expérimentation en vue de trouver une unité de la perspective. Malheureusement, Paolo Uccello, inscrit à la Compagnie des Peintres de San Luca en 1424, quitta Florence en 1425, appelé à Venise pour réaliser des mosaiques (aujourd'hui perdues) à San Marco. Le seul tableau qui nous reste de sa première période créative est l'Annonciation (1425) de la Chapelle Carnesecchi à Santa Maria Maggiore, oeuvre plutòt compliquée sur la perspective. Il retourna à Florence après cinq années, ignorant totalement qu'entre temps avait eu lieu la révolution de Masaccio à Carmine et peu informé du projet (très secret) de Brunelleschi concernant la réalisation de la Coupole de Santa Maria del Fiore,qui commença en 1423. Ainsi, lorsqu'il rentra en 1431 à Florence, Uccello était artistiquement un peu en retard par rapport aux extraordinaires nouvelles peintures florentines.


    Il travailla à Santa Maria Novella (Histoires de la Vierge dans le Cloître Vert, vers 1431) et au Dòme, réalisa en fresques, en seulement trois mois, ce monumento equestre condottiere Giovanni Acutoe rendit célèbre: la pose du cavalier rappelle celui de San Marco, mais l'artiste était plus intéressé par les formes géométriques que par le naturel, ce qui résulte en un ton beaucoup plus proche de l'abstrait. Pour Santa Maria Novella, il réalisa également la décoration de la grande horloge (1443) plaçant quatre têtes de prophètes aux coins, et des cartons sur la Résurrection et la Nativité (1443-45) pour les deux vitraux circulaires de la Coupole s soi-disant "yeux"). Parallèlement, il réalisa des fresques dans le Dòme de Prato, à San Miniato al Monte (Histoires des Moines Saints) et exécuta pour le compte de mandataires privés une série de petits tableaux sur bois de style encore gothique et mythique, comme ceux représentant St George et le Dragon conservés à Paris et à Londres (vers 1456).


    En 1445, il fut appelé par Donatello à Padoue, et dans la maison de la famille Vitaliani, il peignit des Géants (perdus) qui ont probablement influencé le jeune Mantegna. En 1447, il fut de nouveau à Florence où il se mit à peindre les Histoires de Noé dans le Cloître Vert de Santa Maria Novella: notons l'extraordinaire lunette avec le Déluge Universel (1446-48) au travers de laquelle le peintre semble avoir voulu expérimenter toutes les perspectives possibles; la scène est construite selon un point de vue double (mais un seul de perpective géométrique) et en conséquence, les lignes semblent se confondre ayant plusieurs points de fuite; les effets d'optique se multiplient et déforment parfois les personnages, créant des raccourcis audacieux.

    La Bataille de S. Romano

    L'oeuvre est un véritable morceau de bravoure allant au-delà de tous les schémas existants.
    Le moment le plus important de la carrière de Paolo Uccello eut lieu quelques années plus tard, entre 1456 et 1460, avec la réalisation de trois tableaux célébrant la Bataille de San Romano, au cours de laquelle en 1432, les Florentins, sous le commandement de Niccolò da Tolentino, avaient assaillis et défaits les Siennois alliés à la famille Visconti de Milan. Il s'agit donc de trois panneaux réalisés pour une chambre du Palais Medici de la Via Larga (l'un d'eux se trouve aujourd'hui aux Offices,les deux autres respectivement au Louvre et à la National Gallery de londres) et résument parfaitement l'envoûtement et le prestige de ce peintre de génie. Examinons le panneau aux Offices: la composition d'une foule très dense se déploie sur fond d'un paysage encore médiéval représentant le désarçonnement de Bernardino della Ciarda tandis qu'au premier plan sont rassemblés des guerriers armés de lances et d'arbalètes et des chevaux tous dans des poses très variées. Mais les masses de soldats en conflit sont arrêtées dans la perspective, les guerriers cuirassés ressemblent à des automates, les lances créent des palissades, les cimiers sont pratiquement des buissons, l'atmosphère se raréfie, les fantastiques couleurs créent un effet de marqueterie polychromée, et l'ensemble semble être un jeu irréel tel ceux ayant fasciné les Surréalistes du XXè siècle.



    L'artiste réalisa encore d'autres prédelles (le Miracle de l'ostie, 1469, Urbin), de petits tableaux sur bois aux sujets profanes et une série de portraits, certains sur le modèle de Masaccio, d'autres se rapprochant de l'élégance courtisane de Pisanello, mais sa bonne fortune a désormais disparu. En 1469, après un séjour à Urbin à la cour des Montefeltro, il était de nouveau à Florence et c'est là qu'il mourut six années plus tard "plus pauvre que célèbre", accablé par la maladie et les difficultés financières.


    © mega review


  • Commentaires

    1
    Naïma Bergâme
    Jeudi 28 Décembre 2006 à 20:38
    La Bataille de San Romano
    Bonjour, Je suis Artiste-Peintre et j'ai travaillé d'après La Bataille de San Romano. Si vous souhaitez me laisser un e-mail je vous envoie un texte expliquant mon travail. et vous tiendrai au courant lors de la réalisation de mon Site Atistique. n.bergame@hotmail.fr
      • BERGÂME
        Samedi 17 Mars à 01:14

        CONTACT FACEBOOK MERGOUM NAÏMA (ATTENTION LE FB AVEC LA PHOTO DE LA FEMME BLONDE : CE N'EST PAS MON FACEBOOK !)...

        ARTISTE PAGE FB : Begâme Naïma 

        FRANCE

         

      • BERGÂME N ( Mergoum)
        Samedi 17 Mars à 01:15

        ......

         

    2
    rollet
    Vendredi 4 Janvier 2008 à 12:03
    c nul
    c nul !!!!
    3
    gas
    Mercredi 7 Mai 2008 à 15:21
    paolo ucello
    Bonjour, je suis étudiante en architecture et doit actuellement me penchr sur l oeuvre de paolo ucello, notamment sur la bataille de san romano, son mode de repérsentation, sa perspective...peut etre pouvez vous me renseigner, m apporter votre vision et votre analyse des tableaux...merci d avance! prune
    4
    mxa
    Lundi 1er Février 2010 à 19:37
    mxa
    mxa
    5
    blup
    Jeudi 11 Février 2010 à 09:27
    bizard
    trop bizard cette histoire
    6
    yati balzac
    Dimanche 9 Mai 2010 à 18:18
    la bataille de san romano
    bsr je suis étudiante aux études françaises et je suis sensé d'un travail anayitique sur ces trois tableaux et je souhaite bien que vous m'aider et m'informer sur les mondres détails qui peuvent vous tirer l'attention dans cette oeuvre. merci
    7
    Dimanche 9 Mai 2010 à 18:19
    la bataille de san romano
    bsr je suis étudiante aux études françaises et je suis sensé d\'un travail anayitique sur ces trois tableaux et je souhaite bien que vous m\'aider et m\'informer sur les mondres détails qui peuvent vous tirer l\'attention dans cette oeuvre. merci
    8
    Dimanche 9 Mai 2010 à 18:19
    la bataille de san romano
    bsr je suis étudiante aux études françaises et je suis sensé d\\\'un travail anayitique sur ces trois tableaux et je souhaite bien que vous m\\\'aider et m\\\'informer sur les mondres détails qui peuvent vous tirer l\\\'attention dans cette oeuvre. merci
    9
    Dimanche 9 Mai 2010 à 18:21
    la bataille de san romano
    bsr je suis étudiante aux études françaises et je suis sensé d\\\\\\\'un travail anayitique sur ces trois tableaux et je souhaite bien que vous m\\\\\\\'aider et m\\\\\\\'informer sur les mondres détails qui peuvent vous tirer l'attention dans cette oeuvre. merci
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :